×
×

range of wood stoves

Type of fire
Side
Properties
×
×

range of gas stoves

Type of fire
Side
Properties
×
×

range of pellets stoves

Type of fire
Side
Properties
×

contact us

corporate
EN

Conseils pour un chauffage bois efficace et moins polluant

Dans l'esprit du public, il faut noter une confusion entre pollution et CO2 concernant le chauffage au bois qui malheureusement n'est pas aussi inoffensif que l'on pourrait le penser.

La combustion du bois de chauffage est pratiquement neutre si l'on considère uniquement les rejets de CO2, car les arbres dans leur croissance piègent le carbone dans leurs fibres, absorbent le dioxyde de carbone et rejettent de l'oxygène. Un mécanisme parfait dont on ne prend pas assez conscience lorsque l'on habite une agglomération dans laquelle la végétation est absente. Le dioxyde de carbone libéré dans l'air lors de sa combustion correspond à celui qu'il a absorbé durant la croissance de l'arbre. Mais l'impact de la combustion du bois n'est pas neutre (1) sur l'effet de serre, mais préférable il est toutefois à certaines énergies fossiles polluantes, comme le pétrole (fioul domestique, fioul lourd, gazole, etc.) dont la combustion provoque une augmentation de la quantité de CO2 dans l'atmosphère.

(1) L'utilisation du bois énergie n'est pas neutre au niveau des rejets de CO2, car il faut prendre en compte l'ensemble de la filière et de son cycle de vie (coupes en forêts, transport en vrac, débitage, transport au détail, etc.).

Si le bois reste la première énergie renouvelable en France, cette énergie utilisée dans de mauvaises conditions, peut lors de sa combustion entraîner l'émission de polluants atmosphériques ayant un impact sur la santé. La DREAL, l'ADEME et AIRAQ dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement d'Aquitaine dans le cadre du second Plan Régional Santé Environnement Aquitaine arrêté par le Préfet de Région le 29 novembre 2010, ont produit une vidéo pédagogique et très instructive sur les risques de pollutions et l'impact sanitaire engendrés par le chauffage au bois. 

La DREAL et l'ADEME Aquitaine proposent sur la vidéo des conseils pour mieux se chauffer au bois tout en faisant prendre conscience de la pollution induite. Cette vidéo d'une dizaine de minutes sensibilise le grand public sur l'impact de la combustion du bois. Elle donne des conseils pour s'équiper, utiliser et bien entretenir son appareil de bois de chauffage. L'utilisation d'un appareil de chauffage ancien créé des nuisances sur la qualité de l'air qui impacte la santé des autres riverains. La multiplication des appareils polluants va inévitablement entrainer des troubles de voisinage et des procès. En effet, les fumées, les particules visibles qui se déposent sur le linge mis à sécher et sur la surface des piscines individuelles, les odeurs et les gaz toxiques parfois létaux (surtout si les inconscients brûlent dans leur appareil des magazines, prospectus, briques alimentaires qui contiennent du polyéthylène et des plastiques). Notons que les usagers qui brûlent ainsi du plastique libérant des gaz toxiques sont des inconscients qui devraient s'acquitter pour leur peu de cervelle par une amende symbolique. Les entreprises du bâtiment ont également une sale habitude de faire brûler les déchets dans des feux improvisés où se côtoient gaines électriques, emballages polyéthylène, polystyrène, sacs de ciment papier/plastique. Des pratiques interdites, polluantes et particulièrement désagréables à réprimer sévèrement, car elles engagent la sécurité sanitaire des personnes.

Le développement du bois-énergie doit être lié à l'amélioration de la qualité de l'air.  « Chauffage domestique au bois et qualité de l'air : enjeux et solutions ».

Lire l'article sur le site picbleu.fr

 

Red dot award product design 2016

10.10.2016

arrow

Stûv 30-compact H wins an award in Nashville (TN, USA)

15.09.2016

arrow