×

contactez-nous

corporate
FR

Une combustion performante et non polluante : un challenge permanent dans lequel Stûv occupe une position de leader depuis sa création !

Depuis la conception de son premier appareil dans les années 80, la volonté de Stûv a toujours été de mettre sur le marché des produits de qualité, à la pointe de la performance, pour le plus grand plaisir de l'utilisateur. Le respect de l’environnement et la qualité de l’air ont toujours accompagné la réflexion dans la conception des produits.  Cet aspect reste aujourd’hui une des priorités de la démarche de Stûv : concevoir des appareils de chauffage au bois qui constituent une réponse aux problèmes énergétiques et environnementaux.

Les appareils ayant un bon rendement et garantissant la combustion la plus complète réduisent considérablement les émissions de particules fines, préservant ainsi la qualité de l’air. La pollution engendrée par le chauffage au bois est due principalement aux feux ouverts (à peine 15% de rendement) et aux poêles anciens dont les performances sont médiocres et les émissions très élevées.

Le graphique ci-dessous illustre les différences entre un feu ouvert (ou âtre), les anciens foyers de plus de 15 ans, la norme Ecodesign qui sera d’application en 2022 et les poêles Stûv (à bois et au pellets).

Dans ce calcul, nous considérons, à titre d’exemple, le cas d’une habitation nécessitant un apport de chaleur de 6 kW par heure.  En utilisant un feu ouvert dans une cheminée (un âtre), il faut brûler 9kg de bois par heure pour obtenir ces 6 kW de chaleur. Le rendement est dans ce cas de seulement 15%. (Si on avait exploité toute l’énergie du bois pour la transmettre en chaleur à l’habitation, on aurait 100% de rendement générant 40 kW de chaleur !) La combustion du bois dans un âtre émet une importante quantité de particules fines dans l’atmosphère. En effet, la combustion ne monte pas suffisamment en température et ne bénéficie pas d’une alimentation en oxygène optimale.

En utilisant le Stûv 30-compact H, pour fournir 6kW de chaleur le foyer ne consomme que 1.65 kg de bois soit près de 6 fois moins de bois.  Et en matière d’émissions de particules fines, le Stûv 30-compact H émet 272 fois moins (!) qu’un feu ouvert.

Le poêle à pellets Stûv P-10, émet quant à lui près de 1000 fois moins de particules fines qu’un feu ouvert et 240 fois moins qu’un poêle ancienne génération. Les émissions de particules fines et de CO du Stûv P-10 sont tellement faibles qu’elles sont à peine détectables lors des tests officiels réalisés par les laboratoires indépendants spécialisés. Combiner ce niveau d’émission proche de zéro avec un rendement de plus de 90% et une flamme d’un calme et d’une volupté non égalée, tel est le tour de force que les équipes Stûv ont réalisé lors de la conception de ce produit révolutionnaire !

Avec leur rendement élevé et leur émission extrêmement réduite de particules fines, les foyers Stûv sont plus performants que ce qu’imposera la norme Ecodesign en 2022. Cette norme impose aux fabricants/constructeurs dans l’EEE (Espace Economique Européen) le respect de critères environnementaux d’écoconception qui visent notamment à réduire les émissions de particules fines dans l’atmosphère. Cette norme est applicable pour les produits commercialisés à partir du 1er janvier 2022. Elle n’aura par contre aucun impact sur les appareils déjà installés.

Les performances exceptionnelles des produits Stûv sont le résultat du travail d’innovation et de recherche accompli par l’équipe Stûv (designers, ingénieurs, labo) et des nombreux partenariats mis en place (universités, laboratoires spécialisés en thermodynamique, thermiciens, bureaux d’architectes et entreprises spécialisées en modélisation numérique).

C’est pourquoi Stûv plaide pour le remplacement des anciens appareils par des appareils nouvelle génération, et l’équipement des feux ouverts par des inserts ou poêles performants.

Là où vous rêvez d’habiter, Stûv crée votre foyer

Articles liés

Le Chauffage au bois pollue-t-il ?

17.11.2016

arrow